Thomas Palmer

#01 – Créer est une guerre

octobre 18, 2018

As-tu déjà eu l’angoisse de la page blanche ?

Ce n’est pas un phénomène qui ne touche que les écrivains.

  • L’incapacité à trouver un sujet pour une photo, une histoire, un concept
  • Se sentir blasé de tout
  • Et enfin se décourager et se dire qu’on est pas fait pour ça.

Je vais te rassurer tout de suite, c’est NORMAL.
Aaron Sorkin (scénariste de the social network) parle même d’un état par défaut, et il existe même une citation célèbre qui dit

« Écrire est facile, il suffit de fixer une feuille vierge jusqu’à ce que du sang coule de votre front » – Gene Fowler

On a pourtant l’impression que les autres artistes, ceux qui réussissent, sont des schtroumphs poètes qui pondent une idée tous les matins. Non, ça n’existe pas.

C’est un livre qui s’appelle « the war of art » (steven pressfield) qui l’a démontré il y a 6 ans, et pourtant tout le monde croit encore que les artistes sont des êtres à part.

« C’est bien tout ça, mais ça ne résout pas mon problème avec cette page blanche« 

J’y viens.

Cette force qui nous empêche de travailler, d’écrire, de peindre, de prendre son appareil photo … S’appelle la « résistance. »

Procrastination ? Manque d’ambition ? Aucune prise de risque ?

Tout ça, c’est la résistance, ça nous touche tous, c’est la guerre de chaque créatif. Alors comment la vaincre ?

Et bien ça s’apprivoise, il faut s’en servir. Lorsque vous la sentez venir, dites vous que vous êtes sur la bonne piste et continuez sur votre lancée. C’est une sorte de boussole qui indique le sud, désobéissez à la résistance et vous irez au nord.

Pressfield distingue les artistes amateurs des pros.

– Celui qui attend l’inspiration est un « artiste amateur ».
– Celui qui s’assoit à son bureau, en sachant qu’elle viendra après est un artiste « pro ».

On peut être amateur et avoir énormément de talent, comme l’auteur de Game of Thrones qui sort un tome tous les 10 ans. (vous avez interêt à écrire un bestseller pour maintenir ce train)

Stephen King écrit 6 pages par jour, peu importe les conditions, c’est un pro.

Voilà donc la première leçon que je veux te transmettre, essaye d’être un pro, tu gagneras mieux ta vie :

– Réserve toi au moins 30 minutes par jour pour créer

Et tiens toi à cet objectif, ne lâche pas.

Tu vas forcement devenir plus créatif car c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Je te le garantis.

À demain,
Thomas.

PS : Si tu as des questions réponds simplement à cet email.
N’hésite pas à me faire des retours sur tes difficultés dans ta vie créative, cela m’aidera à ne pas brasser du vent et à t’aider, ces mails sont faits pour toi et je ne jugerais personne.

============================================================

S’abonner à devenir créatif