Thomas Palmer

#08 – Ivre, il recommence

octobre 30, 2018

Je ne bois pas d’alcool, pourtant je suis souvent ivre.
Il y a des jours comme ça, où on ne se sent plus.

Notre idée est tellement géniale qu’on trépigne, on danse, on s’invente une vie.

Comme je vous l’avait dit, ça m’est arrivé l’autre jour.
Cette fois j’ai décidé de ne pas prendre de décision trop rapidement.
J’ai attendu la gueule de bois.

C’est souvent assez radical, tu te fais engueuler par un personnage dans ta tête toute la journée. Ce personnage a toujours une voix familière, tes parents, un prof, un ami ?

Je me suis pris une belle gueulante
« Et les coûts de production, t’y a pensé ? « 
« Tu as le logiciel pour faire ça ? « 
« Tu n’es pas capable d’assumer ça »

Comme ce personnage te connaît bien, il sait appuyer où ça fait mal.
« Tu as déjà essayé, ça a foiré une fois, et l’autre fois n’était pas glorieuse »
« Rappelle moi combien d’exemplaires ton dernier bouquin (https://store.thomaspalmer.fr/fr/livres/29-fashion-myths-le-livre-9782956416500.html) à fait en vente ?

Bon, stop.

Oui j’ai échoué dans ma vie, et même plus de fois que je n’ai réussi.
Et peut-être que cette fois ce sera différent, car chaque échec m’a appris énormément.
Et puis je crée pour moi avant tout.

La vie est courte, et surtout complètement dingue, donc si tu ne fais jamais ce qui te plaît, tu n’auras que des regrets.
J’ai décidé d’aller vers la certitude et de le faire, j’ai des mois pour me préparer.

ça ne veut pas dire qu’il faut se lancer tête baissée, comme je l’ai répondu a une d’entre vous

« Chaque jour je pense à quitter mon boulot, mais financièrement cela deviendrait si compliqué »

Tu dois t’assurer un minimum avant de franchir un tel pas, mais tu n’aura jamais la certitude que ça réussisse avant d’avoir essayé.

La réponse complète faisait une demi page et comportait des liens utiles.

Continuez a me poser des questions, on a les mêmes problèmes, et je suis souvent passé par là avant.
Et puis ça me ressource.

J’aimerais faire une FAQ régulièrement, donc si vous m’en posez une (en répondant a ce mail) :
1) Précisez si vous êtes ok pour que la republie.
2) Avec ou sans anonymisation

Il n’y a pas de quoi être timide, pas de jugement ici.

En attendant demain, soyez ivres ET un peu prudents,
Thomas.

S’abonner aux emails